L’Union européenne est en train d’accuser Meta de violation de la loi sur les marchés numériques

0
19

L’Union européenne s’apprête à accuser Meta, la société mère de Facebook et Instagram, de violation de la nouvelle loi sur les marchés numériques. Cette décision intervient peu de temps après que des accusations similaires aient été portées contre Apple, selon un rapport publié par le Financial Times.

La Commission européenne utilise les nouveaux pouvoirs issus de la nouvelle loi pour renforcer la protection des consommateurs de l’UE et promouvoir la concurrence, en particulier pour les startups européennes. Un rapport préliminaire attendu cette semaine indique la préoccupation de la Commission selon laquelle le modèle « payer ou accepter » de Meta, dans lequel les utilisateurs sont obligés d’autoriser la collecte de leurs données personnelles ou de payer pour qu’elles ne soient pas collectées, pourrait constituer une violation des droits des consommateurs dans le Région de l’UE.

S’il est prouvé coupable, Meta pourrait se voir infliger des amendes importantes pouvant atteindre 10 % de son chiffre d’affaires mondial, et ces amendes pourraient augmenter jusqu’à 20 % en cas de récidive. Cette décision reflète l’engagement de l’Union européenne à imposer des règles aux grandes entreprises technologiques afin de garantir le respect des normes de concurrence loyale et de protéger les droits des consommateurs sur le marché numérique.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici