L’Union européenne au 6è salon Halieutis, une participation autour du Partenariat Maroc-UE

0
128

Le 6è Salon Halieutis, a été ouvert mercredi et se tiendra jusqu’au 5 février à Agadir, sous le thème « Pêche et Aquaculture durables : leviers pour une Economie Bleue inclusive et performante », avec l’Espagne comme invité d’honneur. Quelque 337 exposants y sont présent, dont l’Union européenne (UE). 

Cette participation, explique l’UE, s’inscrit dans le cadre du Partenariat Maroc-UE pour le secteur de la pêche durable et de l’aquaculture ainsi que du Partenariat Vert Maroc-UE.

Grâce à son stand au cœur du salon Halieutis, l’UE accueillera tout au long de la semaine les visiteurs et échangera avec eux sur les actions mises en œuvre dans le cadre du Partenariat Maroc-UE au profit du secteur de la pêche durable et de l’aquaculture, est-il encore souligné.

De nombreux rendez-vous bilatéraux, tables-rondes et ateliers de sensibilisation sont prévus, à destination des professionnels et du grand public.

L’Union européenne est cette année encore présente sur le Salon Halieutis, rendez-vous international du secteur halieutique, à travers un large stand sur lequel il sera possible de trouver:

– Des informations sur l’accord de pêche durable UE Maroc et de l’UE avec ses partenaires africains, les relations commerciales UE-Maroc, l’appui de l’UE à l’aquaculture au Maroc, le pacte vert UE-Maroc ainsi que les projets de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) au Maroc

– Des événements parallèles :

– La gestion des pêches en Méditerranée avec les autorités marocaines et la Commission générale des pêches en Méditerranée,

– Une table ronde autour du développement du secteur de la pêche dans les pays partenaires africains de l’UE et l’apport des accords de pêche comme effet de levier

– Un atelier sur l’initiative européenne West Med

– Un atelier sur le contrôle des pêches et la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée avec l’Agence européenne de contrôle des pêches

– deux ateliers sur les liens entre changement climatique et océans, destinés à des jeunes de 10 à 15 ans puis de 16 à 25 ans, avec l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre et SOS Villages d’enfants

L’UE est très engagée dans le salon depuis sa création car ce salon représente un événement majeur en Afrique pour les échanges d’expérience entre pays européens et africains sur les questions de pêche d’aquaculture d’économie bleue et de préservation de la biodiversité.

Le Partenariat dans le domaine de la Pêche Durable entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc, qui existe depuis plus de 30 ans, est mis en œuvre à travers une série d’accords bilatéraux et de protocoles de mise en œuvre, depuis 1988.

Ces instruments permettent, d’une part, à des armateurs de l’UE d’exercer leur activité de pêche dans des eaux situées en dehors de l’Union moyennant le paiement d’une compensation financière pour l’accès, et, d’autre part, de contribuer financièrement à la gouvernance des pêches et au développement du secteur local de la pêche.

Au Maroc, les protocoles successifs ont également permis d’appuyer la Stratégie « Halieutis » de développement du secteur. par le renforcement des capacités scientifiques et de contrôle, la construction de quais de débarquement et le renforcement de la sécurité des pêcheurs artisanaux, l’appui aux projets aquacoles de 500 jeunes entrepreneurs marocains, des campagnes de prospection scientifique en mer et le développement de laboratoires pour mieux protéger les ressources halieutiques, ou encore l’appui aux associations socioprofessionnelles de la pêche maritime.

L’UE verse ainsi une contribution financière s’élevant chaque année entre 37 et 42,4 millions d’euros (M€) de son budget : de 19,1 M€ à 21,9 M€ par an pour l’accès à la ressource et de 17,9M€ à 20,5 M€ pour l’appui du secteur de la pêche. Le montant des redevances dues par les armateurs européens est de son côté estimé entre 11,1 et 12,7 M€ par an.

La participation de l’Union européenne au salon Halieutis s’inscrit par ailleurs dans le cadre du Partenariat Vert Maroc-Union européenne, dont la signature en octobre 2022 est venue consolider la coopération en matière de protection de l’environnement, de préservation de la biodiversité et de lutte contre le changement climatique.

HESPRESS FR

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici