L’Europe augmente de 38 % les tarifs douaniers sur les voitures électriques chinoises

0
25

L’Union européenne a augmenté aujourd’hui jusqu’à 38 % les droits de douane sur les importations de voitures électriques chinoises, dans le cadre d’un effort visant à éviter une guerre commerciale avec la Chine, accusée de fournir un soutien illégal aux constructeurs automobiles locaux.

Cette décision a accru les tensions entre l’Union européenne et la Chine, la Chine ayant exprimé son regret que l’Union européenne ait utilisé ces raisons pour imposer des droits de douane sur les voitures électriques importées de Chine. Elle a souligné que ce comportement contredit les principes de l’économie de marché et les règles du commerce international.

De son côté, la Chine a prévenu qu’elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour défendre ses droits légitimes, tout en soulignant que cette démarche nuirait également aux intérêts de l’Union européenne.

Pour les fabricants chinois, les nouveaux tarifs varient en fonction des niveaux de soutien qu’ils ont reçus, le droit moyen imposé étant de 21 %. Les différentes entreprises concernées ainsi que les autorités chinoises ont été informées de ces décisions pour tenter de résoudre les problèmes identifiés, et si des solutions efficaces ne sont pas trouvées, des frais seront imposés à partir du mois de juillet.

Cette décision intervient dans un contexte plus large de tensions commerciales entre l’Occident et la Chine, les Etats-Unis ayant augmenté à 100% les droits de douane sur les voitures électriques chinoises, rendant le marché américain quasi exclusif à Tesla.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici