Les Européens exigent de lutter contre les importations chinoises bon marché

0
13

Les exigences de l’Europe visant à lutter contre les importations chinoises bon marché dans le secteur de l’hydrogène constituent une question importante pour protéger les industries nationales et maintenir la compétitivité européenne. Les industries européennes, notamment des sociétés telles que Siemens Energy et ThyssenKrupp, expriment leur inquiétude face à la menace posée par les importations chinoises bon marché, qui proposent des produits à un coût bien inférieur à celui des entreprises européennes.

La lettre, envoyée par une coalition de 20 fabricants à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, appelle à la création de normes européennes strictes protégeant les industries nationales de la concurrence déloyale. Les critères requis incluent l’assemblage de modules de piles à hydrogène et de piles d’électrolyseurs en Europe, ainsi qu’un soutien accru à la technologie européenne dans les enchères et les projets nationaux.

L’Union européenne a déjà commencé à prendre des mesures pour relever ces défis, comme l’imposition de droits de douane sur certains produits chinois et le lancement d’enquêtes commerciales dans des secteurs tels que l’énergie solaire et les voitures électriques. L’Europe cherche également à stimuler la production nationale d’hydrogène renouvelable pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions de carbone.

Les fabricants européens soulignent l’importance de soutenir l’innovation et de valoriser la technologie locale pour éviter les pertes et maintenir leur compétitivité à long terme.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici