Les débris d’un satellite russe envoient des astronautes se cacher dans leurs capsules spatiales

0
16

L’accident survenu avec le satellite russe Resource B1 a entraîné son explosion et la libération de plus de 100 débris orbitaux sur une orbite terrestre basse. Ces débris ont provoqué la formation d’un nuage de déchets spatiaux à proximité de la Station spatiale internationale, ce qui a nécessité des mesures de sécurité pour les astronautes à l’intérieur de la station.

Les astronautes ont dû s’abriter à l’intérieur de leurs capsules spatiales pendant environ une heure jusqu’à ce que la situation soit sécurisée et qu’ils reprennent leurs tâches quotidiennes. La NASA a rapidement informé les astronautes du danger et leur a ordonné de se réfugier dans des capsules spatiales d’urgence, telles que Starliner, Dragon et Soyouz.

Les chiffres disponibles auprès de la NASA indiquent qu’il y a plus de 25 000 débris spatiaux d’une longueur supérieure à 10 cm et un demi-million de morceaux entre 1 et 10 cm, en plus de plus de 100 millions de morceaux de moins de 1 mm flottant sur les orbites terrestres.

Les défis croissants liés à la gestion de l’espace et au maintien de l’intégrité des orbites spatiales nécessitent une action internationale pour surveiller et réguler le trafic spatial, en particulier avec le nombre croissant de satellites et d’activités spatiales commerciales opérant sur des orbites basses.

Ces incidents mettent en évidence les défis persistants dans l’espace et l’importance d’une manipulation sûre des satellites expirés pour éviter de nouvelles collisions et accidents à l’avenir.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici