Les autorités marocaines acceptent de remettre un citoyen chinois recherché à Interpol.

0
45

Les autorités marocaines ont donné leur feu vert pour extrader un citoyen chinois vers son pays d’origine, où il avait été arrêté sur le territoire marocain. Cette décision fait suite à un avis de recherche émis par Interpol.

La police de Laâyoune  avait appréhendé le citoyen chinois en question, âgé de 38 ans, accusé de crimes financiers, dont le détournement de fonds publics, en avril dernier, dans le cadre des efforts du Maroc dans la lutte internationale contre la criminalité transfrontalière.

Selon les bases de données d’Interpol, il s’est avéré que le suspect faisait l’objet d’un avis de recherche rouge émis par Interpol le 11 juillet 2022.

Le suspect a été présenté au procureur de Laâyoune, le prévenu a été déféré devant la chambre spécialisée de la Cour de cassation, qui a émis un avis favorable à son extradition. Les autorités marocaines ont adopté un décret à cet effet, obligeant la police nationale à coordonner les procédures d’extradition avec leurs homologues chinois.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici