Le Rwanda ment au HCR

0
16

Le Rwanda a démenti les déclarations faites par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) devant un tribunal britannique, les qualifiant de fausses. Le HCR a affirmé que les demandeurs d’asile expulsés vers le Rwanda pourraient être renvoyés vers d’autres pays où ils risquent d’être torturés ou tués. Le gouvernement rwandais a répondu par une déclaration confirmant que ces allégations étaient fabriquées de toutes pièces, soulignant sa coopération continue avec le HCR pour transporter en toute sécurité les migrants africains de la Libye au Rwanda.

Le gouvernement rwandais a confirmé que les cas présentés par les avocats du HCR devant le tribunal concernaient des personnes qui ne remplissaient pas les conditions d’entrée au Rwanda ou qui avaient quitté volontairement le pays, soulignant que le système d’asile au Rwanda était conforme aux normes internationales. D’autre part, les avocats du HCR ont confirmé devant le tribunal que le système d’asile au Rwanda est inadéquat et que l’expulsion des demandeurs d’asile là-bas les expose au risque d’un transfert forcé, ce qui a incité la Cour suprême britannique l’année dernière à juger que le plan britannique était illégal.

La Grande-Bretagne avait annoncé un premier vol d’expulsion vers le Rwanda le 24 juillet, mais la mise en œuvre de ce plan semble incertaine, surtout si le parti travailliste britannique d’opposition remporte les prochaines élections générales, car il s’est engagé à annuler cette politique.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici