Le président camerounais obtient le soutien du Parlement pour reporter les élections législatives et locales

0
9

Au Cameroun, le président du pays, Paul Biya, a reçu le soutien du Parlement pour reporter les élections législatives et locales à 2026. Cette décision a suscité des inquiétudes de la part des partis d’opposition car cela pourrait rendre difficile leur participation aux élections présidentielles prévues en 2025. Le parti Mouvement démocratique populaire, qui détient la majorité à l’Assemblée nationale, a voté pour prolonger son mandat jusqu’en 2026, soulignant sa domination au Parlement et donnant à Biya un avantage lors des prochaines élections.

La discussion sur le report des élections a eu lieu sous le prétexte d’« assouplir le calendrier électoral » en raison du grand nombre d’élections prévues pour l’année prochaine, ce qui a incité le gouvernement à prendre cette mesure. L’opposition, dont le chef du parti Front social-démocrate, a exprimé sa ferme objection à cette décision, la considérant comme une mesure antidémocratique visant à renforcer l’hégémonie du président Biya.

Un report affecterait la préparation de l’opposition et réduirait ses chances de prendre de l’ampleur avant les élections présidentielles prévues en octobre 2025, en particulier avec les lois électorales qui imposent des conditions strictes à la nomination des candidats à la présidentielle.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici