Le ministre des Finances israélien suscite la controverse en appelant à la ‘migration volontaire’ des Palestiniens de Gaza.

0
29

Le ministre des Finances israélien, le politicien de droite extrême Bezalel Smotrich, soutient l’idée de « migration volontaire » des Palestiniens de la bande de Gaza vers d’autres pays, suscitant ainsi la controverse.

Dans un tweet sur la plateforme « X » (anciennement Twitter), Smotrich a déclaré mardi : « La migration volontaire et l’accueil par les pays du monde des habitants arabes de Gaza constituent une solution humanitaire qui pourrait mettre fin aux souffrances des Juifs et des Arabes de manière égale. »

 Dans une déclaration plus longue sur Facebook, Smotrich a ajouté que les réfugiés pourraient être accueillis « avec une aide financière généreuse de la communauté internationale, y compris Israël. » Il est à noter que Smotrich avait précédemment nié l’existence du peuple palestinien. Lors d’un événement à Paris en début d’année, il avait déclaré : « Il n’y a rien appelé Palestiniens, car il n’y a rien appelé peuple palestinien. » Il a également présenté une carte de la « Grande Israël », incluant la Cisjordanie et la Jordanie.

 Des forces de droite en Israël cherchent à établir un État aux frontières basées sur la Torah, englobant également des parties de la Jordanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici