Le Maroc et les États-Unis poursuivent leurs efforts de coordination dans la lutte contre la criminalité internationale.

0
50

Le sous-secrétaire d’État américain aux affaires internationales de l’application de la loi, Todd Robinson, effectue une visite au Maroc et en Algérie du 12 au 21 de ce mois, dans le but de « discuter de plusieurs questions et dossiers majeurs, tels que la sécurité, la stabilité et la prospérité économique, en plus de renforcer les intérêts communs », selon un communiqué du département d’État américain.

La même source a précisé que le responsable américain discutera lors de sa visite dans les deux pays avec « les responsables de la sécurité, de la justice, de la sûreté et de l’application de la loi » de l’importance de la responsabilité et de la transparence dans les systèmes judiciaires, les considérant comme essentielles pour une gouvernance éclairée, affirmant qu’il confirmera l’engagement de son pays à soutenir les deux pays pour renforcer leurs cadres juridiques et améliorer leurs capacités dans le domaine de l’application de la loi.

Commentant cela, le chercheur politique et stratégique Hicham Mouatadid a souligné que « la visite de ce responsable américain à Rabat s’inscrit dans le cadre de la coopération internationale entre le Maroc et les États-Unis sur des questions liées à la sécurité et aux politiques de stabilisation de la sécurité dans la région, ainsi qu’un échange de points de vue sur la composition juridique et les plates-formes juridiques liées à la lutte contre la criminalité internationale ».

Le porte-parole a souligné que « les Américains savent bien que Rabat, à travers ses institutions de sécurité et de défense, veille à sécuriser une fenêtre parmi les zones géostratégiques les plus complexes en termes de sécurité et de criminalité, en raison des mouvements actifs de diverses bandes criminelles transcontinentales dans la région et de l’activité des groupes terroristes cherchant des sources de financement pour leurs opérations de sabotage, et par conséquent, ils cherchent toujours à organiser des visites de ce type pour renforcer la coopération entre les deux pays ».Mouatadid a conclu en soulignant que « La planification de la visite est très précise, parce qu’ il s’inscrit dans le cadre des développements que connaît la région à travers les mouvements de nombreuses organisations terroristes dans la région du Sahel et du désert.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici