Le Maroc choisi à l’unanimité pour abriter l’Observatoire et la plateforme intégrée des contenus médiatiques en lien avec le monde arabe

0
80

Le Maroc a été choisi à l’unanimité pour abriter le siège de l’Observatoire et de la plateforme intégrée dédiée à l’examen des contenus médiatiques intéressant le monde arabe, une décision prise lors de la 53ème session du Conseil des ministres arabes de l’information qui s’est tenue mercredi à Rabat.

A l’issue de cette session, l’ambassadeur, secrétaire général adjoint chargé du département des médias et de la communication de la Ligue des États arabes, Ahmed Rachid Khattabi, a indiqué que le choix du Maroc s’explique par son expérience dans le domaine des médias, précisant que le nouvel observatoire vise à tirer profit des technologies médiatiques pour surveiller et défendre les valeurs du monde arabe, y compris la promotion de la tolérance, la modération et la lutte contre l’extrémisme.

Relevant que ce mécanisme devrait conférer une dimension concrète au plan stratégique d’action arabe, en rapport notamment avec la cause palestinienne, la préservation de l’identité et du patrimoine arabes et la lutte contre le terrorisme, et assurer un large rayonnement à l’actualité arabe, tout en soutenant que la création de cet observatoire donnera plus d’efficacité et d’efficience au plan d’action arabe.

Cette session a été « une des sessions les plus importantes pour l’action commune arabe », a-t-il dit, assurant que cette rencontre a examiné, outre les sujets abordés régulièrement par les organes du Conseil, une série d’autres questions, dont la cause palestinienne, Al-Qods occupée, et la mise en œuvre de la stratégie médiatique arabe.

Signalant que l’objectif principal de cette session consiste à donner une dimension à la fois pratique et concrète aux orientations stratégiques des ministres arabes de l’information, en mettant l’accent sur l’importance de mobiliser tous les moyens et ressources au service de la cause palestinienne et en particulier à la question d’Al-Qods Acharif.

Ahmed Rachid Kattabi a salué l’importance de la tenue, en marge de cette session, d’un colloque international sur « le rôle des médias dans le soutien de l’identité culturelle d’Al-Qods », à l’initiative du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication et de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, relevant du Comité Al-Qods que préside Sa Majesté le Roi Mohammed VI, relevant dans ce sens les projets et réalisations tangibles de l’Agence dans divers secteurs, tels que l’urbanisme, l’éducation, la culture et la santé.

Parmi les autres sujets abordés lors de cette session, il évoqué l’examen du plan exécutif de lutte contre le terrorisme et le besoin d’élaborer un nouveau plan d’action en la matière, en coopération avec l’Université Arabe Naif des sciences de la sécurité, après la fin du mandat de la stratégie médiatique arabe contre le terrorisme.

Les ministres arabes de l’information se sont arrêtés sur la classification internationale des jeux électroniques, témoignant par la même de leur souci d’aborder les questions qui intéressent directement l’opinion publique et la société, a-t-il ajouté, notant l’approbation unanime d’un projet de classification précise des usages des jeux électroniques dans les pays arabes présenté par l’Arabie saoudite.

Côté organisation, Ahmed Rachid Khattabi a souligné que la présidence marocaine de cette session, en la personne du ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, consacre les efforts déployés par le Royaume dans le domaine des médias et en faveur de l’action arabe commune, soutenant que cette session « sera prometteuse en raison de l’expertise accumulée par les médias marocains publics et privés ».

Bensaid s’est, de son côté, félicité du succès de la 53e session du Conseil des ministres arabes de l’information qui a été couronnée par d’importantes décisions en lien avec le domaine médiatique, assurant que le Maroc ambitionne essentiellement le partage des expériences avec les autres pays arabes.

Faisant part de l’adhésion du Maroc aux conclusions de la réunion, y compris celle en rapport avec la stratégie de négociation avec les grandes entreprises du numérique, estimant que le fait d’ériger ce défi en un objectif commun favorisera la capacité de négociation des pays arabes avec ces entreprises.

La 53e session du Conseil des ministres arabes de l’information a examiné une série de thématiques, dont la poursuite du soutien à la cause palestinienne, Al-Qods occupée en tête, le suivi du plan d’action des médias arabes à l’étranger, y compris le projet d’Observatoire et de plateforme intégrée.

Cette session a également abordé la modernisation de la stratégie des médias arabes et l’élaboration de son plan d’exécution, la mise en œuvre des objectifs du plan des médias arabes pour le développement durable 2030, l’intégration de l’éducation aux médias dans les cursus scolaires, les médias spécialisés dans l’environnement et l’élaboration d’une stratégie unifiée face aux multinationales des médias.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici