L’Allemagne s’engage à investir 4,4 milliards de dollars dans des projets d’énergie verte en Afrique.

0
37

Le gouvernement allemand a annoncé lundi son engagement à investir 4 milliards d’euros (4,37 milliards de dollars) dans des projets d’énergie verte en Afrique d’ici 2030. Cette déclaration a été faite par le chancelier Olaf Scholz lors d’une conférence de presse à l’occasion du sommet du G20 sur l’Afrique qui se tient à Berlin.

Bien que le chancelier allemand n’ait pas spécifié de projets particuliers, il a souligné l’importance du traitement des matières premières utilisées dans l’énergie verte dans les pays africains producteurs.

Scholz a déclaré : « Cela créera des emplois et de la prospérité dans ces pays. L’industrie allemande obtiendra des fournisseurs fiables ».

Cet engagement s’inscrit dans le cadre d’une initiative lancée par l’Allemagne lors de sa présidence du G20, visant à améliorer les conditions économiques des pays participants pour les rendre plus attrayants pour les investissements étrangers privés.

Le chancelier allemand a souligné également que l’Allemagne doit devenir un partenaire à long terme pour les pays africains. Il a déclaré : « L’Afrique est notre partenaire préféré en ce qui concerne l’expansion de nos relations économiques et la marche ensemble vers un avenir climatiquement neutre ».

Cet accord avec l’Afrique inclut des pays tels que l’Égypte, l’Éthiopie, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, la République démocratique du Congo, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, le Togo et la Tunisie, selon l’agence de presse allemande DPA.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici