La société marocaine de fabrication automobile « New Motors » mise sur les véhicules électriques (Bloomberg).

0
124

L’agence de presse « Bloomberg » a rapporté, mercredi, que la société automobile « New Motors », qui s’apprête à lancer le premier modèle de voiture entièrement fabriqué au Maroc, envisage de faire son entrée en bourse pour étendre son plan de développement de véhicules électriques.

Selon le PDG de la société, Nacim Belkhayat, l’objectif est d’atteindre une capacité de production annuelle d’environ 15 000 voitures au cours des trois prochaines années, tout en élargissant sa gamme de véhicules électriques.

« Bloomberg » considère que les projets de « New Motors » représentent un autre jalon dans l’industrie automobile au Maroc, soulignant que le pays travaille à développer ce secteur dans le cadre d’un effort plus vaste visant à faire du Royaume un centre régional de fabrication et de commerce, s’ouvrant à la fois vers l’Occident et la Chine.

Belkhayat a déclaré dans une interview à Bloomberg que l’objectif était de fabriquer une voiture abordable, tout comme l’a fait Volkswagen il y a un siècle. La société a construit sa propre structure, son propre châssis, son propre système de câblage, et a confié le reste à 43 entreprises locales.

Bloomberg note déjà l’assemblage de pièces de Peugeot, Renault et Stellantis au Maroc, soulignant que le pays se concentre sur l’augmentation de la valeur ajoutée par la fabrication de composants clés localement.

New Motors, une société marocaine avec un capital national, a créé une unité de production à Aïn Aouda (région de Rabat-Salé-Kénitra) pour fabriquer des voitures destinées au marché local et à l’exportation, avec une capacité de production annuelle de 27 000 unités et un taux d’intégration locale de 65 %. 

L’investissement total dans ce projet devrait atteindre 156 millions de dirhams, avec la possibilité de créer 580 emplois.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici