La Ministre de la Transition Énergétique du Maroc dirige la délégation marocaine à la Pré-COP28 en vue de la COP28 à Dubaï.

0
46

Madame Leila Benali, Ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable, a dirigé la délégation marocaine lors de la Réunion Ministérielle Préparatoire de la COP28 (Pré-COP28) qui s’est tenue à Abu Dhabi les 30 et 31 octobre 2023, en vue de la 28ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Climat (COP28), prévue à Dubaï du 30 novembre au 12 décembre 2023.

La Pré-COP28 représente la phase finale des consultations multilatérales avant la COP28, offrant une plate-forme essentielle aux ministres pour harmoniser leurs perspectives sur les résultats attendus de la COP28. Elle capitalise sur les précédentes consultations ministérielles, notamment le Dialogue de Petersberg sur le climat à Berlin, la 7ème Conférence Ministérielle sur l’Action Climatique (MoCA) à Bruxelles, le Sommet Climatique de l’Afrique à Nairobi, ainsi que les réunions de l’Assemblée Générale des Nations Unies (UNCA) à New York.

Cette réunion a réuni environ cinquante ministres représentant différents groupes de négociations. Elle s’est déroulée sous forme de tables rondes plénières et de groupes de travail informels, abordant divers sujets, notamment l’adaptation, l’atténuation notamment l’accélération de la transition énergétique, les moyens de mise en œuvre comme la transformation de la finance climatique, l’opérationnalisation du Fonds des Pertes et Dommages, ainsi que l’évaluation globale des efforts climatiques collectifs.

Lors de son intervention à la session sur l’adaptation, Madame la Ministre a souligné l’importance d’un appel vigoureux à l’action pour accélérer les mesures d’adaptation. Elle a insisté sur l’intégration de cibles sectorielles quantifiées et d’indicateurs mesurables dans le Cadre de l’Objectif Global d’Adaptation, répondant ainsi à l’urgence d’action et de soutien tout en facilitant le financement de l’adaptation. De plus, elle a mis en avant la nécessité de reconnaître l’écart entre les besoins en adaptation et les financements reçus, y compris leurs sources, dans le résultat de l’évaluation globale de l’adaptation.

En marge de la réunion ministérielle préliminaire, Madame Leila Benali s’est entretenue avec Son Excellence Sultan Al Jaber, Ministre Émirati de l’Industrie et des Technologies avancées, et Président de la COP28, pour coordonner les efforts des deux pays en vue de parvenir à des résultats ambitieux et équitables lors de la COP28, notamment en ce qui concerne une transition énergétique globale et équitable. Ils ont également exploré les possibilités de coopération bilatérale, notamment dans le domaine de la transition énergétique.

Il convient de souligner que le Maroc, sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, joue un rôle actif dans la lutte mondiale contre le changement climatique. Le pays a augmenté ses ambitions en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, alignant son objectif sur l’accord de Paris à 1,5°C, visant une réduction de plus de 45% d’ici 2030.

Au niveau régional, le Maroc promeut une approche panafricaine des questions environnementales et climatiques, avec des initiatives ambitieuses visant à renforcer la résilience de l’Afrique, telles que les Commissions Climats du bassin du Congo, du Sahel et des États Insulaires, ainsi que d’autres initiatives telles que Triple A (Adaptation de l’Agriculture Africaine) et Triple S (Soutenabilité, Stabilité et Sécurité en Afrique) en collaboration avec la République du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici