La Corée du Nord lance un « projectile non-identifié »

0
208

Depuis le début de l’année, Pyongyang a déjà procédé à plus d’une dizaine de tirs d’essai

La Corée du Nord a lancé mercredi ce qui a été présenté par Séoul comme un missile balistique, tandis que Pyongyang redouble d’efforts ces derniers mois pour moderniser son armée.

L’état-major interarmées de la Corée du Sud a fait état dans un communiqué d’un « lancement de missile balistique par la Corée du Nord à 12h03 » (03H03 GMT) depuis Sunan, au nord de la capitale, vers la mer du Japon.

Les garde-côtes japonais ont également annoncé le tir par la Corée du Nord d’un « potentiel missile balistique ».

Depuis le début de l’année, Pyongyang a déjà procédé à plus d’une dizaine de tirs d’essai, et a notamment lancé en mars un missile balistique intercontinental (ICBM) pour la première fois depuis 2017.

Le régime nord-coréen a également affirmé qu’il comptait continuer à développer son arsenal nucléaire, ignorant les offres de dialogue formulées par les Etats-Unis.

« Les armes nucléaires, symbole de notre force nationale et au centre de notre puissance militaire, doivent être renforcées en termes de qualité et de portée », a affirmé Kim Jong Un lors d’un grand défilé militaire le 25 avril.

« Il y a de fortes chances pour qu’ils aient testé (mercredi) un missile pouvant être équipé d’une ogive nucléaire », a de son côté estimé déclaré Ahn Chan-il, un chercheur spécialisé dans les affaires nord-coréennes.

L’essai de mercredi a lieu à quelques jours de la prise de fonctions, le 10 mai, du nouveau président sud-coréen Yoon Suk-yeol, qui a promis de durcir le ton contre la Corée du Nord.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici