Joe Biden près de la frontière ukrainienne, promet d’alléger la souffrance des populations

0
212

Le président américain Joe Biden est arrivé, vendredi, dans la ville de Zyszow, dans le sud-est de la Pologne, à environ 100 km de la frontière avec l’Ukraine.

Biden a prévu de rencontrer des membres de la 82e division aéroportée de l’armée américaine, qui servent aux côtés des troupes polonaises. Il est arrivé vendredi après-midi à l’aéroport de Rzeszow, la plus grande ville du sud-est de la Pologne, où des troupes américaines sont basées à environ une heure de route de la frontière ukrainienne.

Il sera à Varsovie samedi pour des entretiens avec le président polonais Andrzej Duda et d’autres. Le dirigeant polonais devait accueillir vendredi Biden à l’aéroport, mais son avion a été retardé par un problème technique.

elon l’Union européenne, quelque 3,5 millions d’Ukrainiens, dont la moitié sont des enfants, ont fui le pays, et plus de 2,2 millions se sont retrouvés en Pologne.

Le Congrès américain a approuvé ce mois-ci des dépenses de plus de 13 milliards de dollars pour l’aide humanitaire et militaire à l’Ukraine. L’administration a commencé à allouer ces fonds.

Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, a déclaré que Biden entendrait directement les troupes américaines et les experts humanitaires parler de la situation sur le terrain et « quelles mesures supplémentaires doivent être prises pour s’assurer que nous investissons » les dollars américains au bon endroit.

Biden, qui a passé jeudi à faire pression sur les alliés américains pour qu’ils restent unis contre la Russie, a émis l’hypothèse que ce qu’il voit en Pologne « renforcera mon engagement à ce que les États-Unis s’assurent que nous sommes également un élément majeur de la relocalisation de tous ces gens » car l’aide humanitaire est nécessaire à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’Ukraine.

Il a déclaré que la Pologne, la Roumanie et l’Allemagne ne devraient pas être laissées à elles-mêmes pour faire face à la plus grande crise de réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

 Il s’agit d’une responsabilité internationale », a déclaré Biden peu de temps après avoir annoncé une aide supplémentaire d’un milliard de dollars pour aider les réfugiés ukrainiens. Il a également annoncé que les États-Unis accueilleraient jusqu’à 100 000 de ces réfugiés. La Maison Blanche a déclaré que la plupart des réfugiés ukrainiens souhaitaient finalement rentrer chez eux.

Biden a déclaré que les États-Unis sont obligés de « s’engager et de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour soulager la souffrance et la douleur des femmes, des enfants et des hommes innocents » qui traversent la frontière.

Certains réfugiés interrogés vendredi à la gare de Przemysl, en Pologne, ont déclaré qu’ils espéraient éventuellement retourner en Ukraine. Ils n’étaient pas non plus très optimistes quant à la visite de Biden.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici