Gallant fait appel à Washington pour « les armes nécessaires » et Austin met en garde contre une guerre régionale

0
18

Dans le contexte de l’escalade croissante entre Israël et les groupes armés dans la région, le ministre israélien de la Défense Yoav Galant a appelé les États-Unis à fournir à Israël les armes nécessaires pour faire face à ce qu’il a décrit comme des menaces à la sécurité. Cet appel intervient à la lumière des tensions croissantes à la frontière nord d’Israël avec le Liban et de la possibilité d’une guerre avec le Hezbollah.

L’appel de Gallant

  • Déclarations : Lors de sa présente visite aux États-Unis, Gallant a souligné l’importance du soutien de Washington à Israël, soulignant que les États-Unis se tiennent aux côtés d’Israël depuis l’attaque du 7 octobre.
  • Objectifs partagés : Gallant se rend à Washington pour discuter des objectifs communs entre les deux pays, soulignant le besoin urgent d’armes pour faire face aux menaces actuelles.
  • Manifestations : Washington a été témoin de manifestations de soutien à la Palestine devant la résidence de Gallant, où des manifestants scandaient contre lui et l’accusaient d’avoir commis un génocide.

La position de Washington

  • Avertissement d’Austin : Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a averti que le déclenchement d’une guerre entre Israël et le Hezbollah pourrait se transformer en une guerre régionale dévastatrice. Austin a souligné que la diplomatie était le meilleur moyen de prévenir une nouvelle escalade.
  • Efforts diplomatiques : Les États-Unis ont confirmé leurs efforts pour parvenir à un accord diplomatique qui permettrait aux civils israéliens et libanais de rentrer chez eux en toute sécurité.
  • La situation à Gaza : Austin a souligné que le rejet par le Hamas des propositions de cessez-le-feu augmente les souffrances des civils dans la bande de Gaza. Il a également exprimé l’inquiétude de Washington face aux actions des extrémistes israéliens en Cisjordanie.

Contexte général

  • Expédition d’armes : L’appel de Gallant s’inscrit dans le cadre des efforts israéliens pour obtenir une expédition d’armes gelée par l’administration du président Biden.
  • Accusations internationales : Ces développements coïncident avec les appels internationaux à émettre un mandat d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Galant, accusés d’avoir commis des crimes de guerre et de génocide dans la bande de Gaza.

La situation dans la région reste complexe et pleine de tensions, les deux parties soulignant la nécessité d’un soutien diplomatique et militaire pour parvenir à la sécurité et à la stabilité.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici