Engrais : L’inde veut s’approvisionner au Maroc

0
175

L’inde veut s’approvisionner en engrais marocains.

La conjoncture actuelle offre de nombreuses opportunités notamment pour les fournisseurs d’engrais. Et le Maroc se positionne comme un acteur majeur sur ce marché. 

Afin de sécuriser ses récoltes, l’Inde sollicite des accords avec le Maroc pour s’approvisionner en engrais. Ainsi l’on apprend que l’Inde espère des contrats à long terme entre les 2 pays prochainement.

« Nous devons nous approvisionner en engrais là où ils sont disponibles, car les récoltes doivent être sécurisées. Nous sommes prêts à conclure des contrats à long terme avec le Maroc, ainsi que les pays d’Amérique latine. Le problème, c’est que les prix sont très élevés » a déclaré un responsable indien, qui souligne la tendance actuelle à l’inflation mondiale.

L’INDE dépend fortement des pays étrangers pour satisfaire ses besoins en engrais, puisque le pays importe près d’un quart de ses besoins et 100 % pour la potasse et le phosphate.

Alors que Covid a considérablement augmenté les prix des engrais sur le marché international, la guerre russo-ukrainienne a aggravé la situation. Le Premier ministre indien Narenda Modi, a déclaré qu’alors qu’un sac de 50 kg d’urée est importé à 3 500 roupies indiennes (soit 442,7 MAD), le gouvernement le vend pour 300 roupies indiennes (soit 37,95 MAD) aux agriculteurs, le gouvernement prenant en charge la différence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici