Désaccords au sein du gouvernement Netanyahu sur le recrutement des Haredim et la prolongation du service militaire

0
12

Le gouvernement du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est témoin de profonds désaccords sur la question du recrutement de juifs ultra-orthodoxes (Haredim) et de la prolongation du service militaire. Le gouvernement fait face aux pressions de la Cour suprême, qui a décidé de forcer le recrutement des Haredim dans l’armée et de geler le budget des écoles religieuses, ce qui complique encore davantage la situation.

Recrutement ultra-orthodoxe

  • Conflits gouvernementaux : le ministre de la Défense Yoav Galant a été attaqué par Netanyahu et d’autres ministres en raison de son soutien à la loi sur le recrutement des Haredi. Netanyahu a attaqué Galant, avertissant que permettre à l’opposition de renverser le gouvernement affecterait les chances de libération des membres du Hamas kidnappés.
  • Menaces des partis religieux : Les partis religieux alliés à Netanyahu menacent de renverser le gouvernement si la mise en œuvre de la loi sur le recrutement des Haredi se poursuit. La Cour suprême a statué que les haredim devaient être enrôlés et que le budget des écoles religieuses devait être gelé, mettant ainsi le gouvernement sous forte pression.
  • Conscription différée : Les Haredim bénéficient de reports répétés de conscription sous prétexte d’étudier dans des écoles religieuses, jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge d’exemption de conscription (26 ans).

Prolongation du service militaire

  • Lier les lois : Le ministre de la Construction Yitzhak Goldknov et les ministres des partis Haredim associent l’approbation de la loi prolongeant le service militaire à l’approbation du projet de loi d’exemption pour les Haredim.
  • Propositions de prolongation : Le ministre de la Défense Yoav Gallant a proposé de prolonger le service militaire régulier des soldats à 3 ans et le service des soldats de réserve jusqu’à l’âge de 41 ans et des officiers de réserve jusqu’à l’âge de 46 ans.

Répercussions des désaccords

  • Altercations verbales : Des altercations verbales ont eu lieu entre Gallant et d’autres ministres concernant la prolongation du service obligatoire dans l’armée, ce qui reflète la profondeur des divergences au sein du gouvernement.
  • Déclarations échangées : Le ministre de la Protection de l’Environnement, Aidit Silman, a appelé les Haredim à rejoindre l’armée et à occuper des postes élevés, ce qui a suscité des réactions de Gallant, qui a souligné la nécessité de commencer le service en tant que soldat pour accéder à ces postes.

la situation pour l’instant

Ces désaccords reflètent les tensions internes au sein du gouvernement de Netanyahu et compliquent sa capacité à mettre en œuvre ses politiques militaires et religieuses, sous la pression continue des partis religieux et de la Cour suprême.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici