Dépakine : autour de l’usine Sanofi de Mourenx, des familles brisent le silence sur les maladies de leurs enfants.

0
64

D’après les informations du journal « Le Monde », une plainte a été déposée par la mère de deux enfants autistes, accusant de mise en danger d’autrui. Bien qu’elle n’ait jamais consommé de Dépakine, un antiépileptique associé à des malformations et des troubles chez les enfants exposés in utero, elle a été exposée à des émissions dans l’atmosphère.

Le scandale lié à la Dépakine pourrait révéler de nouveaux éléments et encore dissimuler certaines de ses victimes. Ce médicament, commercialisé depuis 1967 par le laboratoire Sanofi, est connu pour causer des malformations et des troubles neurodéveloppementaux chez des milliers d’enfants dont les mères ont été traitées pendant la grossesse. 

Selon des témoignages recueillis par Le Monde, des pathologies similaires affectent des enfants résidant près de l’usine produisant la Dépakine à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), ainsi que les enfants de travailleuses fréquentant la zone industrielle. 

Aucune de ces mères n’a utilisé le médicament, toutes exprimant des préoccupations quant au lien possible avec les émissions dans l’air de valproate de sodium, le principe actif de la Dépakine, autour du site.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici