Dans un message à Nasrallah… Bezeshkian confirme le soutien de son pays au Hezbollah face à Israël

0
13

Le président élu iranien, Massoud Pezeshkian, a confirmé hier lundi le soutien de son pays au Hezbollah libanais, dans une lettre adressée au secrétaire général du mouvement.

« La République islamique d’Iran a toujours soutenu la fermeté et la résistance des peuples de la région face à l’entité sioniste illégitime », a déclaré Pezeshkian dans son message. Le réformiste, qui a remporté les élections présidentielles samedi dernier face à son rival conservateur, Saeed Jalili, a ajouté : « L’approche de la défense de la résistance est enracinée dans les politiques de principe du régime de la République islamique d’Iran ».

Pezeshkian a souligné sa certitude que les mouvements de résistance dans la région ne permettront pas à Israël de poursuivre sa politique agressive et criminelle contre le peuple palestinien et les autres peuples de la région.

Plus tôt, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanaani, avait annoncé que son pays « n’hésiterait pas à soutenir le Liban et sa sécurité au moment opportun », soulignant que « l’entité sioniste doit prendre conscience des conséquences de toute action aventureuse dans la région, notamment en ce qui concerne Liban. »

Ces développements surviennent après la mort de l’ancien président iranien Ebrahim Raisi, de son ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian et de leur délégation qui les accompagnait dans un accident d’hélicoptère dans la province de l’Azerbaïdjan oriental alors qu’ils revenaient de la cérémonie d’ouverture d’un barrage à la frontière avec l’Azerbaïdjan en mai dernier. 19.

Depuis le 8 octobre dernier, le Hezbollah et les factions libanaises et palestiniennes échangent des bombardements quotidiens avec les forces d’occupation israéliennes. Ces factions conditionnent l’arrêt des bombardements à la fin de la guerre dévastatrice qu’elle mène avec le soutien américain dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre 2023, qui a fait plus de 126 000 martyrs et blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, et plus encore. plus de 10 000 disparus.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici