Crise du Soudan…Appel à la cessation immédiate des hostilités

0
82

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé, samedi, à la cessation immédiate des hostilités au Soudan suite au déclenchement de combats entre l’armée soudanaise et les Forces de soutien rapide.

« Le Secrétaire général appelle les dirigeants des Forces de soutien rapide et des Forces armées soudanaises à cesser immédiatement les hostilités, à rétablir le calme et à engager un dialogue pour résoudre la crise actuelle », a indiqué son porte-parole dans un communiqué.

Le chef de l’ONU a souligné que toute nouvelle escalade des combats aura un effet dévastateur sur les civils et aggraverait encore la situation humanitaire déjà précaire dans le pays.

Appelant les Etats membres de l’ONU dans la région à appuyer les efforts visant à rétablir l’ordre et à retourner à la voie de la transition, Guterres a réaffirmé l’engagement de l’organisation internationale à soutenir le peuple soudanais dans ses efforts pour « rétablir une transition démocratique et réaliser ses aspirations à construire un avenir pacifique et sûr ».

L’armée soudanaise, dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane, a annoncé avoir frappé des bases des paramilitaires qui disent avoir pris le contrôle de l’aéroport et du palais présidentiel de Khartoum.

De leur côté, les Forces de soutien rapide du général Mohamed Hamdane Daglo assurent tenir l’aéroport international et le palais présidentiel et appellent l’ensemble de la population, parmi laquelle les soldats, à se retourner contre l’armée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici