Cérémonie de distillation de la fleur d’oranger « ZAHRIA

0
195

L’Association Al Muniya Marrakech pour la Renaissance et la Préservation du Patrimoine Marocain a organisé, les 12 et 26 mars courant dans la cité ocre, la 10é édition de la cérémonie de distillation de la fleur d’oranger « ZAHRIA », occasion de célébrer comme, il se doit, le retour du printemps.

Cette manifestation riche en couleurs et senteurs, qui s’inscrit dans le cadre de la préservation des coutumes et des traditions du Royaume, s’est tenue en présence, notamment du wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, M. Karim Kassi-Lahlou, et d’autres personnalités.

Ce rendez-vous a pour objectif de revivifier la tradition de distillation de la fleur d’oranger, expliquent les organisateurs de cet événement, faisant savoir que la Cité ocre vit ainsi pleinement la reviviscence de la nature avec la distillation de la fleur d’oranger, un art culturel ancestral bien préservé et transmis fidèlement des mères à leurs filles respectives.

« Al Muniya Marrakech aspire à ériger cet événement en une fête pour qu’elle bénéficie à toute la Cité ocre », a indiqué M. Jaafar kansoussi, président de l’association Al Muniya Marrakech, relevant que Marrakech mérite une grande fête annuelle pour célébrer le retour du printemps.

« ZAHRIA contribuera, sans nul doute, à booster les industries culturelles et créatives de notre pays, ainsi qu’à renforcer le rayonnement culturel, économique, touristique de la cité ocre aux niveaux local et international », a-t-il relevé.

Au programme de cet événement, qui s’est tenu dans le Palais Soleiman et Dar Charifa, figuraient une démonstration artisanale de la distillation de la fleur d’oranger animée par des experts dans ce domaine, une animation artistique (musique andalouse et Dakka Marrakchia) et une dégustation de thé et de gâteaux marocains aromatisés à la fleur d’oranger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici