Catastrophe ferroviaire en Grèce: au moins 36 morts et 85 blessés

0
95

Au moins 36 personnes sont mortes et 85 ont été blessées en Grèce dans une violente collision frontale survenue mardi soir.

L’un des wagons était complètement broyé rendant l’intervention des sauveteurs particulièrement difficile tandis que d’autres étaient en partie détruits

32 personnes ont été tuées et 85 blessées mardi soir en Grèce dans une collision entre un convoi de marchandises et un train transportant 350 passagers effectuant le trajet entre Athènes et Thessalonique, ont annoncé mercredi les pompiers. Aucune précision n’a pour l’instant été fournie sur les raisons de l’accident. Les médias grecs estiment qu’il s’agit du « pire accident ferroviaire que la Grèce n’ait jamais connu ».

Plusieurs wagons ont déraillé quelques minutes avant minuit mardi au nord de la ville de Larissa, dans le centre du pays, après la collision entre les deux trains, a rapporté le porte-parole des pompiers grecs. 150 pompiers et 40 ambulances se sont rendus sur place indiquent les secours grecs. Des grues et des mécaniciens ont également été déployés pour essayer de dégager les débris et soulever les wagons renversés.

L’un des wagons était complètement broyé rendant l’intervention des sauveteurs particulièrement difficile tandis que d’autres étaient en partie détruits. D’importantes fumées et des flammes émergeaient d’autres wagons. L’un des wagons a pris feu et plusieurs personnes se sont retrouvées piégées, selon la chaîne de télévision publique ERT.

Une réunion de crise du gouvernement a été organisée. Le ministre de la Santé Thanos Plevris s’est rendu sur place tandis que le ministre de l’Intérieur Takis Theodorikakos supervise la situation depuis le centre de gestion de crise avec les dirigeants de la police et des pompiers.

Agences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici