Bombardements continus et corps de dizaines de martyrs jetés dans les rues de la ville de Gaza

0
10

Les conditions tragiques dans la bande de Gaza perdurent alors que les bombardements israéliens se poursuivent sur les villes de Gaza et de Rafah. Depuis jeudi matin, les quartiers des deux villes ont été soumis à d’intenses bombardements, faisant tomber les corps de dizaines de martyrs dans les rues, sans que les agents de la protection civile ne puissent les atteindre.

Détails du bombardement

  • Ville de Gaza : des avions israéliens ont bombardé le quartier de Tal al-Hawa, et la zone a été soumise à des bombardements d’artillerie et aériens continus. La résistance a mené de violents affrontements contre les forces israéliennes pénétrant au sud-ouest de la ville. Un raid israélien a également visé une maison dans le quartier d’Al-Zaafran, dans le camp d’Al-Maghazi, et un drone a lancé un missile vers une maison du camp d’Al-Nuseirat.
  • Ville de Rafah : Les forces israéliennes ont poursuivi leurs incursions et bombardements de places résidentielles, notamment dans les quartiers ouest. Quatre personnes, dont un enfant, ont été tuées lors de raids dans le quartier de Tal Al-Sultan. D’autre part, 5 obus de roquettes ont été tirés depuis Rafah sur des zones autour de la bande de Gaza et ont été interceptés par la défense aérienne israélienne sans causer de dégâts.

Effets des bombardements

  • Infrastructures et eau : Depuis le début de la guerre, les forces israéliennes ont empêché l’entrée de carburant dans le nord de la bande de Gaza. L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a parlé de la propagation du choléra du fait que les personnes déplacées ont été contraintes de boire de l’eau insalubre après la destruction de la plupart des puits d’eau.
  • Soins de santé : Médecins sans frontières a averti que les soins de santé au complexe médical Nasser à Khan Yunis avaient été interrompus en raison d’une grave pénurie de fournitures médicales et de carburant. Le complexe médical Nasser est le dernier hôpital encore opérationnel dans le sud de Gaza, dans un contexte d’augmentation rapide du nombre de blessés et de malades.

Bilan des victimes

Le bilan des morts depuis le début de l’agression le 7 octobre dernier s’élève à 38.295 martyrs et 88.241 blessés. La situation humanitaire s’aggrave avec la poursuite des bombardements et des pratiques militaires qui empêchent l’arrivée de l’aide et des fournitures essentielles à la population.

Notes complémentaires

  • Ciblage des infrastructures : Les canonnières ont tiré sur les plages d’Al-Zahraa et d’Al-Nuseirat, et l’artillerie d’occupation a tiré des obus visant la zone d’Al-Mughraqa.
  • Situation humanitaire : La situation humanitaire à Gaza se détériore rapidement avec des pénuries d’eau, de nourriture et de fournitures médicales, exacerbant les souffrances de la population civile alors que les opérations militaires se poursuivent.
poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici