Belgique: Hadja Lahbib, nouvelle ministre des Affaires étrangères

0
205

Hadja Lahbib, ex-présentatrice de journal à la télévision belge, a été désignée vendredi 15 juillet pour occuper le poste de cheffe de la diplomatie en remplacement de Sophie Wilmès. Ainsi en a décidé le parti libéral francophone, à qui revenait ce choix

Cette Belge francophone de 52 ans, issue d’une famille d’origine algérienne, novice en politique se disant ni de gauche ni de droite, a prêté serment devant le roi Philippe fin de matinée, un acte synonyme d’entrée officielle en fonctions.

L’annonce de sa nomination, au lendemain de la démission de Sophie Wilmès, a été faite lors d’une conférence de presse par Georges-Louis Bouchez, président du Mouvement réformateur (MR), le parti libéral francophone auquel était affiliée l’ancienne ministre des Affaires étrangères.

Sophie Wilmès décide de démissionner de son poste afin de pouvoir s’occuper de son mari et de le soutenir au mieux dans sa convalescence. Une décision saluée par le président du parti Georges-Louis Bouchez :  » Sophie Wilmès pose un acte d’amour et de courage exemplaire. Exemplaire comme elle l’est dans son amitié et son action politique « .

Depuis, plusieurs nom circulaient pour reprendre le flambeau. Et l’information vient de tomber, c’est Hadja Lahbib qui hérite du cabinet des Affaires étrangères.

 » Il y a des coups de fil qui bousculent. Ces coups de fil arrivent généralement la nuit et là il est arrivé en journée « s’est-elle exprimée. Précisant que c’était une  » discussion à bâtons rompus « . Elle a expliqué avoir été sous le choc et a décidé finalement de suivre la voie de l’audace. Pour finir en concluant:  » j’y mettrai toute mon énergie, mes qualités et mes failles… En tant que femme, citoyenne, ni de gauche, ni de droite mais fondamentalement libre « 

Hadja Lahbib, originaire de la région de Mons (sud) près de la frontière française, a étudié à l’Université libre de Bruxelles (ULB) d’où elle est sortie licenciée en journalisme et communication au début des années 1990.

Elle est une figure de la radio-télévision francophone RTBF, pour laquelle elle était réalisatrice de documentaires après avoir présenté pendant plusieurs années le journal télévisé du week-end. Pour la chaîne elle a été envoyée spéciale au Moyen-Orient et en Afghanistan.

Début 2021, Hadja Lahbib avait aussi été chargée par le gouvernement bruxellois de préparer la candidature de Bruxelles comme capitale européenne de la culture en 2030, conjointement avec le dramaturge néerlandophone Jan Goossens.

 » Dès aujourd’hui j’aurai l’honneur d’être le visage de la Belgique à l’étranger« , a réagi Hadja Lahbib devant la presse.

Elle a confié sa surprise d’avoir été sollicitée pour entrer au gouvernement, à un poste sensible en pleine guerre en Ukraine.

Il y a des coups de fil qui vous font entrer dans une autre dimension, j’étais un peu sous le choc, a-t-elle dit, citée par l’agence de presse Belga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici