Arrestation à Moscou : un nouveau suspect dans l’attaque meurtrière d’une salle de concert

0
22

Un tribunal de Moscou vient de procéder à l’arrestation de Dzhumokhon Kurbonov, un citoyen tadjik, pour son implication présumée dans l’attaque tragique d’une salle de concert en banlieue de Moscou qui a causé la mort de 144 personnes en mars dernier. Kurbonov est accusé d’avoir fourni des moyens de communication et des fonds aux assaillants. Il restera en détention provisoire jusqu’au 22 mai, en attente d’une enquête plus approfondie et d’un éventuel procès. Au total, douze individus sont en détention dans cette affaire, y compris quatre hommes accusés d’être les auteurs de l’assaut sur la salle de concert Crocus City Hall. Lors de leur comparution devant le tribunal fin mars, des signes évidents de mauvais traitements, incluant des blessures sévères, étaient visibles sur certains d’entre eux. Ils ont également été ordonnés de rester en détention jusqu’au 22 mai.

Une faction de l’État islamique a revendiqué la responsabilité d’un massacre lors d’un concert de rock, où des hommes armés ont ouvert le feu sur la foule avant d’incendier le lieu, provoquant un drame international.

Les autorités russes, y compris le président Vladimir Poutine, ont accusé sans preuves l’Ukraine et l’Occident d’être impliqués, allégations fermement rejetées par l’Ukraine qui y voit un prétexte de Moscou pour intensifier le conflit en cours. Par ailleurs, malgré les accusations de l’entourage d’Alexeï Navalny, figure de l’opposition russe décédée en détention, les services de renseignement américains estiment improbable que Poutine soit directement responsable de sa mort. Cet événement a suscité une condamnation internationale, accentuant les tensions géopolitiques.

Dans un contexte distinct mais relié par les dynamiques de pouvoir, la Russie défie les nouvelles sanctions de l’UE contre son industrie du gaz naturel liquéfié, promettant de surmonter ces mesures jugées anticoncurrentielles.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici