Affrontements dans le camp d’Al-Shaboura et avertissements de manque d’oxygène à Gaza

0
20

Les affrontements se poursuivent dans la bande de Gaza dans un contexte d’escalade de la violence et de pertes humaines croissantes. Aujourd’hui mercredi, les forces israéliennes ont lancé des raids sur diverses zones de la bande de Gaza, entraînant la mort d’environ 25 Palestiniens, dont des enfants.

Parmi les sites visés par les perquisitions :

La ville d’Al-Mughraqa, au milieu de la bande de Gaza, où 5 personnes ont été tuées et d’autres blessées.
Quartier Al-Zaytoun, au sud-est de la ville de Gaza, où le bombardement a fait 6 morts et des blessés.
Quartier Al-Shuja’iya, à l’est de la ville de Gaza, où 6 personnes ont été martyrisées suite à un bombardement israélien qui a détruit une maison de 3 étages.

Quartier Al-Nasr, au nord de Rafah, où un enfant a été tué et d’autres ont été blessés.
Camp d’Al-Shaboura au centre de Rafah, où l’occupation a fait exploser une place résidentielle, provoquant des affrontements entre la résistance palestinienne et les forces d’occupation.
Les Brigades Al-Quds, la branche militaire du Mouvement du Jihad islamique, ont indiqué avoir ciblé des rassemblements de forces d’occupation dans le camp de Shaboura avec des obus de mortier de calibre 60. L’armée israélienne a déclaré que les forces de la 162e division continuent de combattre à Rafah, notant que les forces de la brigade Givati ​​​​ont éliminé un certain nombre de « cellules armées » et que des avions de combat ont attaqué plus de 30 cibles dans toute la bande de Gaza.

Sur le plan humanitaire, le ministère de la Santé de Gaza a mis en garde contre une catastrophe sanitaire imminente due au manque d’oxygène. Le contrôle exercé par l’occupation sur les passages à niveau et l’interdiction de l’entrée du carburant diesel nécessaire au fonctionnement des générateurs qui alimentent la station d’oxygène et des réfrigérateurs pour le stockage des médicaments menacent la vie de dizaines de malades et de blessés. Le ministère a appelé les institutions concernées et internationales à intervenir immédiatement pour apporter du carburant, des générateurs électriques et les pièces de rechange nécessaires.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici