Actions cotées: l’investissement étranger à 156 MMDH en 2022

0
85

Les montants investis par les étrangers en actions cotées ont diminué de 25,3% à 156 milliards de dirhams (MMDH) en 2022, selon l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

Cette évolution s’explique principalement par des performances négatives sur le marché actions, indique l’AMMC dans son rapport sur l’investissement étranger en instruments financiers au titre de l’année 2022.

Selon la même source, à périmètre et à prix constants par rapport à 2021, le montant des investissements des étrangers et des MRE aurait atteint 2.071 milliards de dirhams à fin 2022, niveau qui s’approche de celui enregistré à fin 2021 (209 milliards de dirhams).

Durant les cinq dernières années, la part des investissements étrangers dans la capitalisation boursière a évolué en deux phases, fait savoir le rapport, notant qu’une première phase de quasi-stagnation entre 2018 et 2020 où le taux de détention s’est maintenu aux alentours de 33%.

En outre, une deuxième phase de baisse entre 2020 et 2022 s’est caractérisée par des diminutions successives de 2,2 points de pourcentage en 2021 et de 2,5 points de pourcentage en 2022. A fin 2022, la part des investissements étrangers dans la capitalisation s’est établie à 27,8%.

Par secteur d’activité, l’Électricité, représenté par la société TAQA MOROCCO, affiche un taux de détention de près de 86%. Ce secteur est suivi par les secteurs « Télécommunications  » qui enregistre un taux de détention de 53%, « Boissons » (48%), et « Pétrole et Gaz » (40%).

Pour ce qui est des participations minoritaires (< 4% du capital), le secteur « Distributeurs » enregistre le taux de détention par les étrangers le plus élevé, soit 9,5%, suivi par les secteurs « Matériels, Logiciels et Services Informatiques », « Santé » et « Agroalimentaire et Production » avec des taux de détention respectifs de 7,7%, 4,5% et 4%.

MAP

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici