Accusation de pêche illégale : La COMAIP réagit pour éclairer l’opinion publique – communiqué

0
172

Suite à la campagne d’assainissement menée par l’ensemble des autorités pour éradiquer la pêche illégale. certaines vidéos montrant une citerne de poisson démersal a été postée afin d’illustrer une accusation concernant la profession des navires RSW,
La confédération marocaine des armateurs industriels de la pêche pélagique (COMAIP) représentant légal des navires RSW, maillon de la chaine des projets industriels intégrés dont ils font partie, en profite pour éclairer l’opinion publique en portant sa version des faits.


L’activité des bateaux RSW ou bateaux à eau de mer réfrigérée a été crée en 2004, cette activité est la résultante principale du plan d’aménagement halieutis,( ayant eu le privilège de recueillir le haut patronage de sa majesté le roi), qui est le plan qui a permis d’organiser et de réguler la principale ressource du royaume qui est la ressource pélagique . Ce plan a permis l’organisation d’une profession et l’optimisation du stock halieutique par l’allocation par appel d’offre publique de quotas de pêche. l’attribution du quota de pêche étant la résultante d’un cahier de charges qui détermine le type et le niveau d’investissement ainsi que le nombre d’emplois à créer. le navire de pêche est donc rattache a une ou plusieurs usine à terre ce qui a permis la création du tissus industriel de Dakhla. l’ensemble des quotas attribues forment le quota admissible de capture qui est déterminé chaque année par l’institut national de recherches halieutique après plusieurs études scientifiques tant nationales qu’internationales. L’état est responsable du strict respect de ces chiffres au risque de mettre en péril le stock halieutique et l’ensemble des investissements
Avantages de l’activité des RSW
cette activité s’opère essentiellement dans la région de Dakhla est le principal moteur économique de la ville. En créant plus de 650 emplois en mer 13000 emplois directs et 40000 emplois indirects, c’est surtout une industrie industrialisante très technologique qui a permis de rehausser fortement le niveau du capital humain de la ville et qui a permis l’éclosion d’écosystèmes industriels qui ont fait de la ville de Dakhla ce qu’elle est aujourd’hui, une ville qui étonne , qui rassure et qui promet .
le niveau technologique des navires leur permet de pêche toute l’année ce qui en fait une activité a temps plein lui permettant de créer d’autres industries par la sédentarisation d’une main d’ouvre qualifiée et d’un encadrement spécialisé. Ce niveau de technologies facilite surtout la maximisation de la valeur ajoutée (par kg de poisson pêche) et le plus fort taux de création de devises de tous les segments qui opèrent dans la filière lui permettant d’atteindre un chiffre d’affaire de près de 4 milliards de dh dont l’essentiel est de la valorisation a terre .
la pêche est une pêche durable car les navires sont fortement contrôlés par des balises embarquées et des VMS qui permettent a plusieurs autorités de surveillance de connaitre leur position en tout lieu et en tout temps.
les navires pratiquent une pêche responsable car ils pêchent a plus de 12 milles du rivage c est à dire loin des zones de concentration et de frayère du poisson, ce qui permet une bien meilleure reconstitution du stock tout en assurant la durabilité de l’espèce
Pour toutes ces raisons et pour bien d’autres la COMAIP et ses activités industrielles intégrées sont fiers de contribuer fortement au développement de la région de Dakhla et d’être l’indispensable tracteur et levier du tissu industriel de la ville. ils restent persuadés qu’en ce qui concerne la vidéo en question si c’est un montage, celui-ci ne sera pas suffisant pour faire dévier l’attention de l’opinion publique du danger multidimensionnel de la pêche illégale.

Pour toutes ces raisons, la COMAIP demeure persuadé que si la vidéo qui circule en masse sur les réseaux sociaux n’est qu’un montage, elle ne serait pas suffisante pour dévier l’attention de l’opinion publique de la dangerosité multidimensionnelle de la pêche illégale. Cependant, si la vidéo s’avère vraie, la confédération exhorte « les autorités de contrôle d’appliquer au contrevenant la loi, toute la loi, et rien que la loi ».

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici