49 migrants ont été tués dans le naufrage d’un bateau au large du Yémen

0
34

L’Organisation internationale pour les migrations des Nations Unies a annoncé mardi que le bilan du naufrage d’un bateau de migrants au large des côtes du Yémen s’est alourdi à 49 morts, tandis que 140 personnes sont toujours portées disparues. L’organisation a déclaré dans un communiqué publié sur la plateforme « X » que le bateau transportant 260 migrants a chaviré lundi près de la pointe d’Al-Gharif, dans le gouvernorat de Shabwa, à l’ouest du Yémen.

Selon le communiqué, parmi les victimes figuraient 31 femmes et 6 enfants. Les survivants ont rapporté que le bateau transportait 115 citoyens somaliens et 145 Éthiopiens et qu’il a quitté la ville somalienne de Bosaso dimanche matin.

Un précédent bilan annoncé par l’organisation faisait état de la mort de 39 migrants et de la perte de 150 autres.

Le Yémen est une destination de transit majeure pour les migrants de la Corne de l’Afrique, notamment d’Éthiopie et de Somalie, dont la plupart cherchent à s’installer dans les États du Golfe. Un récent rapport des Nations Unies prévoyait que le Yémen accueillerait plus de 44 000 réfugiés somaliens au cours de l’année en cours. Selon les Nations Unies, 97 000 migrants sont arrivés au Yémen en provenance de la Corne de l’Afrique l’année dernière.

Malgré le conflit en cours au Yémen et les récentes tensions dans la mer Rouge, le pays connaît cette année une augmentation significative de l’afflux de migrants irréguliers en provenance d’Afrique, rapporte l’Organisation internationale pour les migrations.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici