15 blessés dans deux déraillement de trains en Suise

0
71

Quinze personnes ont été blessées quand deux trains régionaux ont déraillé quasi simultanément vendredi dans le nord-ouest de la Suisse, a annoncé la police cantonale de Berne.

Une forte tempête balayait la région au moment où se sont produits les deux accidents.

Le premier train a déraillé vers 16h30 (14h30 GMT) à Lüscherz et le second environ 20 minutes plus tard aux alentours de Büren zum Hof, a déclaré à l’AFP une porte-parole de la police, Flurina Schenk.

A Büren zum Hof, qui se trouve à une vingtaine de kilomètres au nord de Berne, neuf adultes et trois enfants ont été blessés, a déclaré Magdalena Rast, la porte-parole de la police cantonale, à la télévision publique suisse.

Les images de la télévision montrent des wagons couchés sur le flanc gauche et la cabine du conducteur encastrée dans un des poteaux métalliques soutenant les caténaires.

– Tempête –

Les vents soufflant en tempête, qui ont traversé la Suisse vendredi, sont probablement à l’origine du déraillement de Büren zum Hof, selon la compagnie de chemins de fer RBS (Regionalverkehr Berne-Soleure).

« Selon les informations actuelles, la cause principale de l’accident est la tempête », a abondé la police.

« Des enquêtes complémentaires sont en cours sur l’accident et la manière dont il s’est produit », a-t-elle ajouté.

Au moment précis du déraillement, une station de mesure située dans la ville voisine de Koppigen a enregistré une rafale de 136 km/h, a révélé Meteonews.

Une dépression centrée sur le sud de l’Angleterre ce vendredi a généré des vents violents sur une partie de l’Europe dont la Suisse, souligne MétéoSuisse, faisant référence à la tempête Mathis.

Les rafales les plus fortes ont généralement été accompagnées d’averses et d’orages.

Le déraillement qui est survenu à Lüscherz a fait trois blessés dont le conducteur du train, a déclaré la police cantonale dans un communiqué.

Une partie du train régional exploité par la compagnie Aare Seeland mobil (Asm) s’est couchée sur le flanc, en contrebas du talus où sont installés les rails.

La caisse, autour de laquelle s’affairaient des employés des chemins de fer portant des vêtements de travail orange fluo, ne semblait pas avoir été beaucoup déformée par le choc.

Toutefois, des sapeurs-pompiers ont été dépêchés pour la désincarcération des personnes concernées, a précisé la police, ajoutant qu’au total 16 personnes se trouvaient à bord de ce train au moment de l’accident.

– Précédents –

La Suisse est réputée pour son réseau ferroviaire très dense, aux dessertes fréquentes et au maillage étroit.

Des amateurs du monde entier vont aussi dans ce pays pour emprunter certaines lignes qui traversent des paysages exceptionnels dans les Alpes ou monter à bord de trains qui n’ont pas d’équivalent ailleurs dans le monde et arrivent à grimper des côtes très pentues.

Si les accidents de train ne sont pas exceptionnels en Suisse, ils ne font en général pas un grand nombre de victimes.

Ainsi, en 2021, au total huit personnes ont péri (à l’exclusion des suicides) et 47 ont été grièvement blessées dans des accidents ayant impliqué des trains, selon les chiffres de l’Office fédéral des statistiques.

« Dans l’ensemble, le nombre des victimes d’accidents ferroviaires a nettement diminué ces dernières décennies – malgré une augmentation des prestations de transport », note l’Office.

La catastrophe la plus meurtrière de l’histoire du rail suisse s’est produite le 14 juin 1891.

Un pont des Chemins de fer Jura-Simplon, construit par Gustave Eiffel, s’était effondré sous le poids d’un train bondé arrivant de Bâle. L’accident avait fait 73 morts et plus de 150 blessés.

Et le 12 septembre 1982, à Pfäffikon près de Zurich, un train avait happé un autocar qui traversait sur un passage à niveau dont la barrière ne s’était pas abaissée.

Trente-neuf personnes étaient mortes dans cette collision et seuls deux passagers du car avaient survécu à la catastrophe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici