Inauguration des Services de 18 Centres de Santé dans la Région de Rabat – Salé – Kénitra .

0
57

Le 11 novembre 2023, le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, le Pr. Khalid Ait Taleb a procédé au lancement des services de 18 centres de santé urbains du premier et du deuxième niveau dans la région de Rabat-Salé-Kénitra. Cette cérémonie d’inauguration a été honorée par la présence du Wali de la Région Rabat-Salé-Kénitra, M. Mohamed Yaaqoubi, ainsi que des représentants des autorités locales et territoriales.

Ce déploiement des services de santé s’inscrit dans le cadre d’une politique de rénovation et de réhabilitation des établissements de santé, en conformité avec les Directives Royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste. Ces directives visent une réforme profonde et radicale du système national de santé, créant ainsi les conditions propices à la généralisation de la couverture sanitaire et de la protection sociale.

Les centres de santé concernés par ce lancement de services incluent les centres urbains du premier niveau tels que « Ibn Khaldoun » à Harhoura, « Massira 2 », « Fath El Khir », et « Oued Eddahab » dans la préfecture de Skhirat – Témara, ainsi que les centres urbains « Al Khansae », « Ahmed Bouihi », « Allal Ben Abdellah », et « M’bark Belguada » dans la province de Kénitra. S’ajoutent à cela les centres ruraux du premier niveau tels que « Ait Ikkou », « Ait Sibrene », « Had Khamouja», « Houderrane», « Complexe des étudiants », « Moulay Idriss Aghbal », « Ait Bouyahya », et « Essaada ». En outre, les centres ruraux du deuxième niveau « Ait Ouahi » et « Sfassif » dans la province de Khémisset.

L’objectif de ces centres est de renforcer et d’améliorer les services de santé de proximité, tout en développant les conditions d’accueil et d’orientation au sein des établissements de santé de la région Rabat – Salé – Kénitra. Ils contribuent également au renforcement de l’offre de soins de santé à l’échelle régionale, répondant ainsi à une demande croissante dans une région connaissant une dynamique démographique significative. De plus, cela permet de soulager la pression sur les autres établissements de santé de la région.

Il convient de noter que le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale a collaboré avec divers partenaires et acteurs institutionnels pour doter ces centres de santé en fournitures et équipements biomédicaux de haute qualité. En outre, d’importantes quantités de médicaments et de matériel médical de base ont été fournies, accompagnées de la mobilisation des ressources humaines nécessaires.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici