La France interdit les manifestations pro-palestiniennes

0
67

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a imposé jeudi une interdiction des manifestations pro-palestiniennes, après que l’ancien chef du Hamas a exhorté les musulmans du monde entier à organiser des manifestations en soutien aux Palestiniens lors d’une « journée de colère », l’appel à manifestation habituel du groupe militant. L’ordre, rapporté par l’Agence France-Presse, indique que de tels rassemblements perturberaient probablement l’ordre public.

Cet ordre est intervenu alors que la police française a été vue en train d’utiliser des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser au moins des centaines de manifestants pro-palestiniens à Paris le même jour. Il a également été publié avant que le président français Emmanuel Macron n’appelle à la retenue les musulmans et les juifs du pays dans un discours national .

« Ni soupçons ni divisions ne doivent exister entre nous en tant que nation », a déclaré Macron dans un discours télévisé, ajoutant que l’antisémitisme « a toujours été le prélude à d’autres formes de haine ». Il a appelé le pays à « condamner le terrorisme » et à défendre les valeurs du pays.

L’interdiction, émise dans le cadre d’un arrêté adressé aux préfets de police de toute la France, intervient alors que Khaled Meshal, l’ancien chef du Hamas, a exhorté les musulmans du monde entier à organiser des manifestations de soutien aux Palestiniens vendredi. Il a également exhorté les personnes vivant dans les pays frontaliers d’Israël à se joindre aux combats contre Israël, dans une déclaration enregistrée rapportée par Reuters cette semaine. « [Nous devons] nous rendre vendredi sur les places et les rues du monde arabe et islamique », a-t-il déclaré.

La déclaration a soulevé des inquiétudes quant à la sécurité dans les pays comptant une importante population juive, comme les États-Unis, où les agences de police du pays envisageaient d’augmenter leurs patrouilles .

La région de Washington renforcera la sécurité vendredi après l’appel à la « journée de colère » du Hamas

Dans le monde entier, la guerre entre Israël et Gaza a déclenché des manifestations pro-palestiniennes que les autorités ont cherché à décourager.

A Sydney, des manifestants pro-palestiniens ont annulé une marche après un avertissement de la police locale selon lequel le rassemblement serait considéré comme non autorisé, a rapporté le Guardian . En Grande-Bretagne, la ministre de l’Intérieur, Suella Braverman, a mis en garde les manifestants contre le fait d’agiter le drapeau palestinien pour justifier des actes terroristes contre les Israéliens. À New York, les manifestants pro-palestiniens se sont opposés aux manifestants pro-israéliens, ont rapporté les médias locaux.

La France abrite des millions de musulmans et 442 000 résidents juifs, ce qui constitue la troisième plus grande population juive au monde, après les États-Unis et Israël, selon l’American-Israeli Cooperative Enterprise , un groupe non partisan et à but non lucratif basé à Chevy Chase, dans le Maryland.

Au moins une douzaine de ressortissants français ont été tués, tandis que 17 sont portés disparus, selon un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères .

Source

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici