1 236 cas de détention arbitraire en Syrie, dont 86 femmes et enfants

0
17

Le Réseau syrien pour les droits de l’homme a documenté des cas de détention arbitraire en Syrie, avec un total de 1 236 cas au premier semestre de cette année. Parmi les détenus, 56 cas d’enfants et 30 cas de femmes ont été documentés. Le rapport indique que 73 % de ces cas se sont ensuite transformés en disparitions forcées, le régime syrien étant tenu pour responsable d’environ 88 % des arrestations arbitraires.

Le rapport montre également que des arrestations ont eu lieu contre des réfugiés rentrés de force du Liban et de Jordanie, la plupart d’entre eux ayant été transférés vers des centres de détention dans les gouvernorats de Homs et de Damas. Des arrestations de personnes déplacées ont également été documentées alors qu’elles tentaient de rejoindre leurs zones résidentielles, sous le contrôle du régime syrien.

Le rapport met en lumière la situation dangereuse des droits de l’homme en Syrie et montre la détérioration des conditions et l’augmentation des cas d’arrestations arbitraires et de disparitions forcées dans le pays.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici