L’armée israélienne a ordonné l’activation du protocole Hannibal lors de l’attaque du 7 octobre

0
19

Un article publié dimanche par le journal israélien « Haaretz » révèle que l’armée israélienne a ordonné l’activation du protocole Hannibal lors de l’attaque du 7 octobre dernier. Ce protocole exige que le détenu et le détenu soient tués lors de la capture des soldats pour éviter qu’ils ne tombent entre les mains de l’ennemi.

Détails de l’ordre militaire

L’armée israélienne a ordonné qu’aucune voiture ne soit autorisée à rentrer à Gaza pendant l’attaque, sans se soucier du fait que cela mettrait en danger la vie des habitants de la bande de Gaza.

Implémentation d’attaques et de protocoles

Lors d’une attaque menée par des combattants du Hamas contre trois installations militaires israéliennes, l’armée a ordonné le recours à la force, aux bombardements et aux tirs pour empêcher la capture des soldats. Le protocole a été largement utilisé au passage de Beit Hanoun (Erez), à la base de Reim et sur le site de Nahal Oz. Cependant, les soldats de ces sites ont finalement été capturés.

Documents et informations

Il existe des documents prouvant que la division de Gaza, le commandement sud et l’état-major de l’armée ont ordonné la mise en œuvre du protocole Hannibal dès les premières heures après l’attaque et à divers points le long de la frontière, sans informations précises sur le nombre de détenus ou de combattants du Hamas.

Pertes et blessures

Il n’existe pas de décompte définitif du nombre de soldats ou de civils blessés ou tués du fait de la mise en œuvre du Protocole. De nombreux détenus ont été la cible de tirs israéliens même s’ils n’en étaient pas la cible. L’armée sait qu’un Israélien a été tué près de la barrière frontalière par des tirs.

Le bombardement de Gaza

L’armée a décidé de bombarder la bande de Gaza après l’attaque, tout en sachant que cela mettrait en danger la vie des détenus, qui n’étaient alors estimés qu’à des dizaines.

La position de l’armée israélienne

L’armée israélienne n’a pas reconnu la mise en œuvre du protocole Hannibal lors de l’attaque, indiquant que l’enquête sur l’attaque est toujours en cours.

Protocole Hannibal

Le Protocole Hannibal est une procédure utilisée par l’armée israélienne pour empêcher la capture de ses soldats, quitte à les tuer, permettant de bombarder les positions des soldats capturés.

Ces procédures et méthodes militaires suscitent de vives controverses sur l’éthique et les violations potentielles des droits de l’homme dans les conflits armés, en particulier à la lumière de la reconnaissance du recours à des protocoles susceptibles d’exposer la vie des soldats et des civils à un danger extrême.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici